Couverts, coudes et cadeau

 5 Règles pour ne pas se tromper

»Dire  »bon appétit » est une formule exclusivement commerciale, et donc utilisée à tort lorsqu’on se trouve entre amis à la maison. La seule personne ayant intérêt à souhaiter d’avoir bon appétit est le serveur, au restaurant, car il doit manifester son espoir de voir les clients consommer toujours plus de plats, explique la spécialiste en bonnes manières Louise Masson. Il est préférable de porter un toast à la santé des invités », renchérit-elle.

Le cadeau

Offrir une bouteille de vin aux hôtes est toujours un geste sensé à poser, mais peu importe le cadeau, l’essentiel est que celui-ci  »disparaisse après avoir été offert. Un livre, des chocolats ou une huile fine sont de jolis présents, mais on évite les encombrants bibelots en coquillages roses ou les vases monstrueux. Le cadeau vise d’abord à faire plaisir. Et s’il ne fait pas plaisir, on n’a pas envie de s’apercevoir, lors de sa prochaine visite, que la superbe statuette verte qu’on a donnée la dernière fois n’est plus là…

Les chaussures

Convaincu que l’on doit se déchausser pour entrer chez les gens? Au contraire, Louise Masson résume ce que l’on doit faire une fois dans le vestibule :  » On n’entre pas chez les gens comme on entre dans une mosquée. Est-ce que vous vous déchausseriez pour entrer au château de Versailles, l’un des palais les plus visités au monde? Si on est invité chez des gens l’hiver, on apporte ses chaussures dans un sac en tissu (et non dans un sac d’épicerie en plastique) et on n’enfile surtout pas les pantoufles ou les  »gougounes » des invités précédents. Ce n’est pas hygiénique et ça n’a pas fière allure si on a pris le soin de se vêtir de jolis atours. Enfin, on n’est pas au service du plancher. Les planchers ne sont pas des oeuvres d’art et doivent avoir du vécu!

Le parfum

On ne se parfume pas lorsqu’on va dîner chez des gens. Avec  »Eau de Miracle » à droite et  »Le Temps de l’Homme » en face, même les plats les plus appétissants et les plus odorants seront éclipsés. Les odeurs corporelles ne concurrencent pas les plats et les vins sur la table. À la maison comme au restaurant, on se contente d’être propre.

Les coudes

Peut-on déposer les coudes sur la table? Oui, mais il faut tout de même faire attention de ne pas s’écraser ou de s’appuyer à outrance sur la table, ni mettre les coudes par mégarde dans de la nourriture. On se tient droit, sans être raide, on ne s’adosse pas avec exagération et on laisse ce ventre un peu proéminent sur ses cuisses ou son opulente poitrine derrière la table…

Les couverts

Il ne doit jamais y avoir plus de trois couverts au moment d’arriver à table. Si on doit servir un repas de plus de trois services, on remplace assiettes et ustensiles au fur et à mesure. Il est toujours important de mettre les fourchettes à gauche. Les couteaux seront déposés à droit, la lame vers l’intérieur. Enfin, la cuillère à soupe doit être placée complètement à droite. Au-dessus de l’assiette, on devrait toujours trouver, et dans l’ordre, un couteau à fromage, une fourchette à dessert et une cuillère à dessert. Pour savoir quelle fourchette et quel couteau utiliser lors du premier service, il faut simplement se rappeler qu’on utilise d’abord les ustensiles les plus éloignés de l’assiette.

Source : Magasine Zeste, Volume 1, Numéro 2, Été 2011.

Publié à l’origine sur la page Facebook de Coeur en Fête : 09 Novembre 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s